Imprimer

La spirale

S’il n’y a pas d’arrêt d’agir, les périodes de «lune de miel» diminuent et les phases d’agression augmentent. S’installe une plus grande tolérance à la violence, la dynamique devient du connu, les justifications se font plus nombreuses.