Imprimer

Témoignages

VIOLENCE CONJUGALE
Je suis cette femme qui a dit un jour,
Que la violence conjugale ne rentrerait jamais dans sa vie.
Pourtant, il m'est arrivé de lui ouvrir ma porte,
Cette ennemie devint pour moi une amie.

L'homme que j'appelais mon amour,
Se transforma envers moi comme un vautour,
J'étais devenue sa victime, celle qu'on sacrifie,
Celle qu'on veut contrôler, celle dont on prend la vie.

Vous ne saurez jamais ce qu'est la peur,
Celle qui vous paralyse, celle qui vous rend muette,
Celle qui fait de vous une femme toujours inquiète,
Celle qui vous remplit de frayeur, de noirceurs...

En dedans, l'espoir fait place au sentiment de vide,
On souhaite que la mort vienne de façon rapide,
Afin de mettre un terme à cette vie devenue terreur.
Pourtant, en nous, demeure une petite étincelle d'espoir,
Qui ne veut pas mourir, mais grandir, s'épanouir.

D'où nous vient la force de quitter celui qu'on a aimé,
D'où nous vient la force de croire alors qu'on est brisée
D'où nous vient la force de regarder vers demain,
D'où nous vient la force de croire au lendemain.

Sûrement cette inconnue qui nous tend la main,
Qui croit en nous, qui nous offre un soutient,
Qui petit à petit nous montre le chemin,
Qui nous conduira vers le chemin de la liberté,
Où nous apprendrons que la première loi est de s'aimer, de se respecter, mais surtout de ne plus s'oublier.

Car, un jour prochain nous ferons partie de ces femmes violentées,
Qui ont changé leurs destins et on prit leur vie en main.
Plus forte nous serons face à notre destinée...
Car nous seront devenues des femmes unies par la solidarité...